« Forster l’eût-il mené à son terme, c’eût été son plus grand livre. »The Guardian
Tout oppose Martin Whitby, trentenaire libéral, et Cleasant March, jeune rêveur de vingt ans. Pourtant, leurs destins vont se croiser lors d’un voyage vers l’Italie et de cette rencontre va naître une amitié étrange, portée par leurs idéaux contradictoires. Entre cloisonnement des classes sociales et nostalgie d’un monde révolu, on croira le lien qui les unit voué à se rompre, mais le dénouement en surprendra plus d’un…
Ce roman, au caractère hétérogène et cependant emblématique de son oeuvre, Forster l’avait interrompu au profit de La Route des Indes. Il en reprit la rédaction peu de temps avant sa mort et l’ouvrage demeura inachevé, ouvrant un horizon de possibles à la curiosité du lecteur.

« Si Forster l’avait mené à son terme, cela aurait été son plus grand livre. »The Guardian

ARCTIC SUMMER – Traduit par Georges-Michel SAROTTE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *